Catégories
Blog

Andyamo, des itinéraires de voyage 100% accessibles pour les personnes à mobilité réduite

Andyamo est une jeune start-up grenobloise qui propose des itinéraires de déplacement adaptés aux PMR en récoltant, triant et traitant les données relatives à l’accessibilité des trottoirs, passages-piétons, moyens de transports et lieux de nos métropoles.

Fondée par Marco Petitto, Sébastien Guillon et Florian Blanchet, la start up vient de terminer sa campagne de Crowdfunding « Mobilité au quotidien » pour développer son application GPS intégrant toutes les données d’itinéraires.

Ces itinéraires sont 100% adaptés aux besoins des personnes à mobilité réduite. Ce sont non seulement les personnes en fauteuil roulant, également les familles avec enfants en bas âge en poussette, ainsi que les personnes âgées.

Un trio ingénieux

La génèse d’Andyamo part d’une belle histoire d’amitié entre les 3 co-fondateurs qui se sont rendus compte des difficultés pour les PMR à partir en voyage, suite à l’accident de ski qui a rendu tétraplégique Marco.
C’est en réponse à cette réalité qu’ils ont décidé de créer leur start up.

Initialement, Andyamo était un site internet offrant des itinéraires gratuits dans différents lieux : Bordeaux, Lyon ou Rome. Ces itinéraires sont testés par Marco et son fauteuil, rassurant les utilisateurs eux-mêmes dans une situation de mobilité réduite.

Gratuit pour les particuliers

Par la suite, la start-up crée un générateur automatique d’itinéraires financé par les municipalités via un « forfait mensuel ». Les villes de Grenoble et d’Annecy (Haute-Savoie) sont les premières à signer ce partenariat.

Un outil pratique et efficace, qui intéresse également des entreprises comme la RATP pour enrichir son application d’itinéraires rapporte Le Parisien.

Pour rappel à Paris, seules 9 stations sur 303 sont accessibles aux personnes à mobilité réduites, le bus malgré son accessibilité est soumis à un trafic intense, et le tramway dessert uniquement les portes de Paris. Avoir des itinéraires fiables pour les PMR serait un atout considérable pour la ville, surtout à l’avènement des prochains Jeux Olympiques.

Catégories
Blog

Andyamo, itinéraires de voyage 100% accessibles PMR

Andyamo est une jeune start-up grenobloise qui propose des itinéraires de déplacement adaptés aux PMR. Ils récoltent, trient et traitent les données relatives à l’accessibilité des trottoirs, passages-piétons, moyens de transports et lieux de nos métropoles.

Fondée par Marco Petitto, Sébastien Guillon et Florian Blanchet. La start up Andyamo vient de terminer sa campagne de Crowdfunding « Mobilité au quotidien » pour développer son application GPS intégrant toutes les données d’itinéraires.

Ces itinéraires sont 100% adaptés aux besoins des personnes à mobilité réduite. Ce sont non seulement les personnes en fauteuil roulant. Mais également les familles avec enfants en bas âge en poussette, ainsi que les personnes âgées.

Un trio ingénieux

La génèse d’Andyamo part d’une belle histoire d’amitié entre les 3 co-fondateurs. Ils se sont rendus compte des difficultés pour les PMR à partir en voyage, suite à l’accident de ski qui a rendu tétraplégique Marco.
C’est en réponse à cette réalité qu’ils ont décidé de créer leur start up.

Initialement, Andyamo était un site internet offrant des itinéraires gratuits dans différents lieux : Bordeaux, Lyon ou Rome. Ces itinéraires sont testés par Marco et son fauteuil. Rassurant les utilisateurs eux-mêmes dans une situation de mobilité réduite.

Andyamo, gratuit pour les particuliers

Par la suite, la start-up crée un générateur automatique d’itinéraires financé par les municipalités via un « forfait mensuel ». Les villes de Grenoble et d’Annecy (Haute-Savoie) sont les premières à signer ce partenariat.

Un outil pratique et efficace! Il intéresse également des entreprises comme la RATP pour enrichir son application d’itinéraires rapporte Le Parisien.

Pour rappel à Paris, seules 9 stations sur 303 sont accessibles aux personnes à mobilité réduites. Le bus malgré son accessibilité est soumis à un trafic intense. Et le tramway dessert uniquement les portes de Paris. Avoir des itinéraires fiables pour les PMR serait un atout considérable pour la ville, surtout à l’avènement des prochains Jeux Olympiques.

Catégories
Blog

I Wheel Share un chatbot pour accompagner les personnes en situation de handicap

Une start-up française « I Wheel Share » développe un chatbot pour faciliter l’accès aux espaces publics pour les personnes en situation de handicap.

Être une personne en situation de mobilité réduite est une réalité que de plus en plus de Français connaissent. Selon Statistica, en 2019 « moins de 10 % des 25-54 ans sont handicapés, cependant plus les Français avancent dans la vie, plus ils sont touchés par un handicap moteur, visuel ou auditif. D’ailleurs, la part des personnes affectées par un tel handicap atteint 43 % chez les plus de 50 ans« .

Afin d’accompagner tous ceux qui en ont besoin, la start up française fondée en 2015 ‘I Wheel Share’ a créé le premier chatbot à destination des personnes en situation de Handicap.

Wilson (c’est le nom du chatbot) renseigne les utilisateurs sur l’accès à l’emploi, à la culture, au tourisme, au logement, au sport… grâce à différents partenaires tels que la fédération Handisport, Splash Elec, Allo Ciné, retour d’image, Ciné St, Tourisme et Handicap, SeLoger.com, Job in Live, L’Adapt, Acces Culture, Accessible.net, Festival Clair Obscur, …

Audrey Sovignet et son frère Lucas sont à l’origine de cette aventure débutée en 2015.
3 ans après l’accident qui rendra son frère Lucas paraplégique, Sophie lance I Wheel Share pour aider les personnes en situation de handicap à identifier les lieux accessibles.
D’abord en tant que site, ensuite en créant un chatbot pour être plus ‘user friendly’.

Selon un entretien donnée par la co-fondatrice Audrey auprès des Echos, le majordome / chatbot Wilson échange régulièrement avec 8.600 personnes (sur les 12 millions de personnes en situation de handicap). Un chiffre qui va certainement croître tant par l’adoption des nouvelles technologies, que par la promotion de Wilson auprès des publics cibles.

Wilson est disponible via Facebook Messenger, en version web sur le site I Wheel Share ou sur les sites internet des partenaires.

Catégories
Blog

I Wheel Share, un chatbot les personnes en situation de handicap

Une start-up française « I Wheel Share » développe un chatbot pour faciliter l’accès aux espaces publics pour les personnes en situation de handicap.

Être une personne en situation de mobilité réduite est une réalité que de plus en plus de Français connaissent. Selon Statistica, en 2019 « moins de 10 % des 25-54 ans sont handicapés. Cependant plus les Français avancent dans la vie; plus ils sont touchés par un handicap moteur, visuel ou auditif. D’ailleurs, la part des personnes affectées par un tel handicap atteint 43 % chez les plus de 50 ans« .

Afin d’accompagner tous ceux qui en ont besoin, la start up française fondée en 2015 ‘I Wheel Share’ a créé le premier chatbot à destination des personnes en situation de Handicap.

Wilson (c’est le nom du chatbot) renseigne les utilisateurs sur l’accès à l’emploi, à la culture, au tourisme, au logement, au sport… grâce à différents partenaires tels que la fédération Handisport, Splash Elec, Allo Ciné, retour d’image, Ciné St, Tourisme et Handicap, SeLoger.com, Job in Live, L’Adapt, Acces Culture, Accessible.net, Festival Clair Obscur, …

I Wheel Share, génèse d’une bonne idée

Audrey Sovignet et son frère Lucas sont à l’origine de cette aventure débutée en 2015.
3 ans après l’accident qui rendra son frère Lucas paraplégique; Sophie lance I Wheel Share pour aider les personnes en situation de handicap à identifier les lieux accessibles.
D’abord en tant que site, ensuite en créant un chatbot pour être plus ‘user friendly’.

Selon un entretien donnée par la co-fondatrice Audrey auprès des Echos; le majordome / chatbot Wilson échange régulièrement avec 8.600 personnes – sur les 12 millions de personnes en situation de handicap. Un chiffre qui va certainement croître tant par l’adoption des nouvelles technologies, que par la promotion de Wilson auprès des publics cibles.

Wilson est disponible via Facebook Messenger.
En version web sur le site I Wheel Share ou sur les sites internet des partenaires.