I Wheel Share, un chatbot les personnes en situation de handicap

Une start-up française « I Wheel Share » développe un chatbot pour faciliter l’accès aux espaces publics pour les personnes en situation de handicap.

Être une personne en situation de mobilité réduite est une réalité que de plus en plus de Français connaissent. Selon Statistica, en 2019 « moins de 10 % des 25-54 ans sont handicapés. Cependant plus les Français avancent dans la vie; plus ils sont touchés par un handicap moteur, visuel ou auditif. D’ailleurs, la part des personnes affectées par un tel handicap atteint 43 % chez les plus de 50 ans« .

Afin d’accompagner tous ceux qui en ont besoin, la start up française fondée en 2015 ‘I Wheel Share’ a créé le premier chatbot à destination des personnes en situation de Handicap.

Wilson (c’est le nom du chatbot) renseigne les utilisateurs sur l’accès à l’emploi, à la culture, au tourisme, au logement, au sport… grâce à différents partenaires tels que la fédération Handisport, Splash Elec, Allo Ciné, retour d’image, Ciné St, Tourisme et Handicap, SeLoger.com, Job in Live, L’Adapt, Acces Culture, Accessible.net, Festival Clair Obscur, …

I Wheel Share, génèse d’une bonne idée

Audrey Sovignet et son frère Lucas sont à l’origine de cette aventure débutée en 2015.
3 ans après l’accident qui rendra son frère Lucas paraplégique; Sophie lance I Wheel Share pour aider les personnes en situation de handicap à identifier les lieux accessibles.
D’abord en tant que site, ensuite en créant un chatbot pour être plus ‘user friendly’.

Selon un entretien donnée par la co-fondatrice Audrey auprès des Echos; le majordome / chatbot Wilson échange régulièrement avec 8.600 personnes – sur les 12 millions de personnes en situation de handicap. Un chiffre qui va certainement croître tant par l’adoption des nouvelles technologies, que par la promotion de Wilson auprès des publics cibles.

Wilson est disponible via Facebook Messenger.
En version web sur le site I Wheel Share ou sur les sites internet des partenaires.