Nike transforme des graffitis en boutiques e-commerces

Début 2019 à São Paulo, Nike a lancé un dispositif inédit baptisé « Air Max Graffiti Stores » qui consistait à transformer ces œuvres artistiques murales en plateformes de e-commerce.

En s’associant à Instagraffiti, l’un des collectifs locaux les plus importants de graffeurs, Nike a demandé aux artistes de venir peindre des modèles exclusifs de sneakers Air Max sur les personnages de 6 œuvres déjà existantes dans les rues de São Paulo.
Les passants n’avaient plus qu’à photographier l’un des 6 produits présentés et partager l’œuvre en se géolocalisant sur l’appli dédiée.
Ils débloquaient alors l’e-store de Nike Brésil permettant d’acheter en avant-première la paire de chaussures en question.

Le mobinaute recevait également avec son achat un mini film d’animation mettant en scène le personnage du graffiti choisi, chaussé de ses baskets.

Un dispositif inédit qui a généré une hausse de 22% des visites sur le site e-commerce de Nike et de 32% des ventes de baskets Air Max au Brésil, comparé à la même période en 2018.

Cette campagne a remporté le Grand Prix Media en 2019 à Cannes.Le jury l‘a jugé « brillant car alliant à la fois la rue, la culture, les media sociaux et l’e-commerce tout en créant le buzz auprès des communautés de fans de street art et de Nike » comme le rapporte CBNews.