Le futur du Retail est data-driven

Avec la bonne stratégie, les bons outils et un soupçon d’imagination, les data ont le potentiel de transformer le modèle du Retail. Et ce pour fournir un meilleur service et accélérer la croissance des revenus des marques.

Afin d’y arriver, les marques adoptent de plus en plus une approche ‘omnidata’ pour traduire leur stratégie retail data-driven.

Cela signifie exploiter de grandes quantités de données provenant de multiples sources en ligne, hors ligne et non marketing. Ainsi, ces données peuvent être utilisées pour produire des résultats commerciaux spécifiques. Egalement, découvrir des informations, et conduire une stratégie plus globale dans l’ensemble de l’entreprise.

Cependant, jusqu’à présent les annonceurs ont eu tendance à utiliser les données et les analyses pour faire ce qu’ils ont toujours fait, de manière plus rapide et plus efficace.

Dans un avenir retail data-driven, les marques doivent évoluer pour intégrer des informations analytiques dans tout leur écosystème. De l’usine à la chaîne d’approvisionnement, au point de vente. Ces datas (ou omnidata) permettront de fournir aux clients des expériences personnalisées pertinentes.

#1 – Personnaliser l’expérience avec la data

Dans ce nouveau monde retail data-driven, les retailers doivent répondre activement aux besoins de leurs clients.

Comment? En développant des produits et des expériences hyper-pertinents et personnalisés.

D’ici 2025, Gartner, Inc. prévoit que de nombreux retaileurs mondiaux utiliseront des prix contextualisés en temps réel pour gérer et ajuster les prix en magasin.

Une gestion en temps réel renvoie à la capacité des retailers à monitorer les prix vs. concurrence, en tenant compte de l’offre et de la demande. Une gestion en ligne, pour une expérience hors ligne, sur tous les canaux. Une telle approche aiderait les marques à rester constamment compétitives sur les prix et à fidéliser leurs clients.

Des avancées comme celle-ci nécessitent des solutions techniques conformes à la législation sur la vie privée. Et des capacités de mesure et de personnalisation marketing unifiées.

Sans cela, pas de stratégie retail data-driven!

#2 – Trouver le bon partenaire technologique & data

Actuellement, les nouvelles réglementations en matière de confidentialité des données offrent la possibilité d’utiliser plus efficacement les clients opt-in.

En effet, ces marques peinent de fait à offrir des expériences vraiment personnalisés à leurs consommateurs. C’est en partie dû à leurs capacités de collecte de données encore inadéquates.

2 conditions sont nécessaires dans le choix des partenaires:

  • une expertise et compréhension des datas et de leur analyse pour le secteur
  • des relations privilégiés avec les walled garden (Google, Facebook & Amazon).

Objectif: mesurer le parcours client sur tous les appareils, plateformes et points de contact, même après la disparition des cookies afin de réaliser une stratégie retail data-driven.

#3 – Redefinir les KPI de demain

En développant des expériences consommateurs personnalisés, les retailers doivent repenser leurs Key Performance Indicator (KPI).

Fini les ventes post-impression et le post-clic comme mesure d’efficacité média. Avec une corrélation aux ventes enregistrés en magasins. Elles-mêmes reportées dans un outil spécifique, qui sera à matcher avec les objectifs de ventes.

La mesure de demain sera unifié pour mesurer les performances marketing tout au long du parcours client. Elle se basera sur plusieurs approches analytiques comme les études Media Mix Modeling et Multi Touch Attribution.

Grâce aux analyses de marketing unifiées, les marques pourront traduire les data du monde online vers le offline.

Pour obtenir une vision holistique des performances de leur consommateur.

Ainsi, à chaque step de l’expérience client, un KPI omnichannel sera identifié. Celui-ci permettra de personnaliser le parcours, ainsi que d’approfondir les connaissances clients.

#4 – Le challenge de la data

La mise à disposition des capacités analytiques et des résultats marketing à toute l’entreprise aidera les marques à offrir le type d’expériences hyper-personnalisées que les clients attendent.

De telles perspectives ouvrent une formidable opportunité aux équipes marketing! A eux de découvrir des informations encore plus approfondies sur l’engagement client grâce aux data à disposition.

Seule condition: des datas correctement traitées, interprétées et utilisées afin de rendre la stratégie du retail data-driven tangible.

En savoir plus sur le data-driven marketing