Parler avec assurance dans n’importe quelle situation

Vous pourriez penser que parler avec assurance n’est qu’une chose dont vous devez vous soucier si vous prononcez beaucoup de discours. Mais saviez-vous que votre voix et votre façon de parler en disent long sur votre confiance en vous au quotidien?

La façon dont vous parlez est importante. Cela dit aux autres que vous croyez en vous et que vous êtes digne de respect, parce que vous vous respectez.

Si vous souhaitez améliorer votre confiance en vous adressant à absolument n’importe qui, il existe de nombreuses stratégies que vous pouvez appliquer pour améliorer vos compétences.

Apprendre à parler en toute confiance, c’est comme apprendre toute autre compétence. Vous devez connaître les bonnes méthodes et astuces, vous devez vous entraîner souvent et vous devez apprendre de vos erreurs.

Dans cet article, je vais vous partager quelques astuces pour parler avec assurance.

Le secret du silence pour parler avec assurance

Quelle que soit la situation dans laquelle vous vous trouvez, il est important que votre audience perçoive que vous ayez confiance en vous. La voix et le rythme jouent un rôle important, tout autant que les silences, ces moments de respiration vous permettent de vous recentrer, de faire monter l’attention, de la même manière que dans un film où le suspense est à son comble et que plus personne ne dit mot tant la suite est attendue.

Ces pauses sont essentielles dans tout discours, présentations ou conversations pour parler avec assurance.

Tout au long de votre discours, les gens ont besoin de temps pour traiter ce que vous avez dit et réfléchir. Utiliser le silence est un moyen de permettre cela et de montrer que vous avez confiance en ce que vous dites.

Apprendre à vivre avec le silence et à ne pas le remplir de bavardages ou de pauses verbales inutiles est le signe d’un orateur vraiment confiant. Pratiquez dans la conversation de tous les jours à utiliser le silence pour vous aider à faire valoir un point ou pour permettre à votre auditeur de réfléchir.

Visionnez l’article Apprendre à Apprendre TedX vidéo pour maîtriser l’art de l’apprentissage.

1 – Faites une pause avant de parler

L’erreur la plus commise dans une conversation entre deux personnes est qu’à peine l’un a fini de parler, que l’autre enchaîne sans réfléchir, sans écouter. Ce modèle de discours montre clairement que vous attendez simplement votre tour pour parler et ne tenez pas compte de ce que l’autre a dit.

Lorsque vous vous lancez tout de suite, vous semblez trop impatient et peut laisser l’autre personne se demander si elle a été entendue.

Lorsque vous parlez avec quelqu’un, faites une pause d’une seconde ou deux après que l’autre ait fini de parler, avant de dire ce que vous voulez dire.

En prenant votre temps, vous vous sentirez plus détendu et confiant, ce qui donne également plus d’autorité aux mots que vous dites. Une conversation n’est pas une course pour passer le plus rapidement possible.

Prenez votre temps et vous constaterez que les autres suivront.

2 – Éliminer les « hum » et « euh »

Nous le faisons tous. Nous avons ces mots qui se glissent dans notre discours lorsque nous cherchons à combler le vide. Des mots comme «euh» et «hum» parsèment les discours novices. Lorsque vous utilisez ces mots pour remplir l’espace dans votre discours, vous semblez incertain et en manque de confiance. Parler avec assurance, c’est éliminer ces petits mots.

Entraînez-vous en vous enregistrant dans une conversation avec quelqu’un ou la prochaine fois que vous devrez faire une présentation au travail.
Écoutez l’enregistrement et comptez combien de fois vous dites ces mots de remplissage.

Maintenant que vous êtes conscient de votre problème, vous pouvez vous concentrer sur la suppression de ces mots de votre discours. Lorsque vous commencez à en entendre un s’introduire, ralentissez et faites une pause. Il vaut mieux ne rien dire que de dire un de ces mots dénués de sens.

Lorsque vous vous arrêtez davantage, cela permet également aux gens de vous rattraper et d’anticiper vos prochains mots.

3 – Travaillez vos pauses pour parler avec assurance

Des pauses délibérées peuvent ajouter autorité et confiance à ce que vous dites.

Les pauses stratégiquement placées mettent l’accent sur vos points ou vos mots. Ils varient également vos modèles de discours, ce qui le rend plus intéressant pour l’auditeur. En phrases plus courtes, essayez d’ajouter une pause à mi-chemin. En phrases plus longues, divisez-le en tiers.

Les pauses sont utiles pour attirer l’attention des auditeurs et rendre votre argument encore plus évident. En utilisant les pauses à dessein, vous communiquez que vous avez confiance en ce que vous dites.

4 – Et surtout, n’oubliez pas de sourire

Lorsque vous parlez aux autres et que vous voyez une mer de visages froncés ou blancs, souriez. Pendant une pause, souriez. Vous remarquerez rapidement que de nombreuses personnes commenceront à vous sourire. Et lorsque vous souriez, vous montrez que vous avez confiance en ce que vous dites et que vous aurez l’air plus calme et plus amical.

Lorsque vous souriez, cela améliore également la qualité de votre voix et vous aide à garder une hauteur et un rythme plus uniformes. Entraînez-vous à parler dans un miroir pour sentir comment le sourire influence votre confiance.